Accueil Actu Le spring break débarque au Cap d’Agde

Le spring break débarque au Cap d’Agde

spring break au Cap d'Agde

Attendu chaque année avec impatience par les étudiants américains, le Spring Break commence à s’installer doucement en Europe.

En France, c’est au Cap d’Agde que les étudiants d’une école d’ingénieurs à Lyon ont décidé d’organiser leur propre « pause de printemps ».

Le spring break : un concept américain qui effraie les Européens

Le Spring Break est une coutume qui vient des États-Unis et qui commence depuis quelques années à s’exporter en Europe.

Chaque année, durant les vacances de Pâques des milliers d’étudiants se rendent dans des destinations ensoleillées au sud des États-Unis, Californie, Floride ou encore Cancún, pour y passer plusieurs jours de fêtes et de débauche.

C’est presque un rite de passage obligé pour les étudiants américains qui le font au moins une fois durant leurs études. Ayant l’âge de la majorité à 21 ans, les Américains ne peuvent pas vraiment profiter durant l’année et ils rattrapent le temps perdu durant ces deux semaines de vacances.

Après un an la tête dans les bouquins, c’est donc la fête, l’alcool et du sexe à foison qui les attendent dans ces réunions incontournables. À base de pool party, de danses torrides et de concours de t-shirt mouillés, tout est fait pour que les étudiants fassent la fête non-stop. La consommation d’alcool y est souvent démesurée ce qui entraîne d’autres excès.

Les lieux où s’organisent les Spring Break sont connus pour être synonymes de nombreuses parties de jambes en l’air. Un pétage de plomb collectif pour terminer l’année en beauté… ou à l’envers.

Le Cap d’Agde, la nouvelle destination des Spring Breakers

Alors que les réticences sont encore présentes concernant ce type de vacances, cette coutume fait ses premiers pas en Europe et attirent chaque année de plus en plus d’étudiants. Les organisateurs et prestataires se mettent en quatre pour permettre aux jeunes européens de lâcher la pression avant les examens finaux.

Trainant derrière lui une mauvaise réputation, le concept de Spring Break a d’abord eu du mal à être accepté. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle un Spring Break s’est installé au Cap d’Agde il y a quelques années.

Il devait d’abord se dérouler à Salou, dans la région barcelonaise. Environ 1500 personnes venant d’Europe et des Antilles y étaient attendues mais face à de nombreuses critiques et inquiétudes autour de cet événement, il a été annulé. En cause, des slogans et un teasing un peu trop aguicheurs avec des phrases comme « Ta première orgie en Espagne », qui n’ont pas du tout été du goût des locaux.

Les autorités ont donc fait pression afin que l’événement ne puisse pas avoir lieu. Heureux pour nous puisque les organisateurs se sont repliés au Cap d’Agde pour organiser cet événement tant attendu par les jeunes européens.

Autres articles à lire :