Accueil Actu Bae – Que veux de l’expression

Bae – Que veux de l’expression

bae signification

Votre fille adolescente discute au téléphone avec son « Bae » depuis 30 minutes. Mais avec qui discute-t-elle donc au juste ?

Nous levons le voile sur la signification de l’expression d’ado Bae, comme OKLM, très tendance chez les jeunes.

Que veux dire Bae

Mon amoureux s’appelle « Bae »

Les jeunes viennent d’inventer un nouveau mot pour nommer leur petit(e) ami(e) : « Bae » (prononcez baé ou baî). Ils utilisent ce terme en fait pour désigner la personne qui occupe une place importante dans leur vie.

À l’instar des mots tendresse « mon trésor » que l’on réserve à son partenaire de vie, le jeune vise à faire comprendre à la personne à qui l’abréviation est destiné et à son entourage qu’un lien plus profond que la simple amitié existe entre elle et lui. Le terme « Bae » peut aussi occasionnellement faire référence à une jeune fille perçue comme sexy aux yeux d’un jeune garçon.

Origine du mot « Bae » : deux camps s’affrontent

L’apparition d’un mot nouveau issu des nouvelles technologies s’effectue rarement sans soulever les passions. En ce qui a trait à « Bae », on relève deux hypothèses principales concernant son origine.

Cela signifie « Before anyone else » en anglais

Certains sont d’avis que le mot « Bae » signifie « Before anyone else » dans la langue de Shakespeare et « avant quiconque » dans la langue de Molière. Habituellement, lorsqu’une personne occupe la première place dans notre vie, c’est qu’on l’affectionne tout particulièrement ou qu’on l’aime carrément.

D’autres croient que il prend plutôt sa source du mot « Babe », terme qui prend lui-même sa source du mot « Baby » en anglais ou « Bébé » en français. Dans un cas comme dans l’autre, « Bae » se rapporte à une personne précieuse à nos yeux.

L’abréviation gagne en popularité et les jeunes l’utilisent de plus en plus lorsqu’ils communiquent via une messagerie électronique.

Utilisation du mot « Bae » : tout dépend du contexte

Un(e) jeune peut employer ce terme pour désigner son ou sa petit(e) ami(e). Mais il peut tout aussi bien utiliser le même terme pour qualifier son ou sa meilleur(e) ami(e).

Le seul élément qui demeure inchangé, c’est que le terme s’inscrit toujours dans un contexte affectif. Voici deux exemples de l’utilisation du terme « Bae » :

« Je suis allé dîner avec ma bae hier soir » se traduit par « Je suis allé dîner avec ma petite amie hier soir ».

« C’est toujours auprès de Frédéric, mon bae, que je me confie » se traduit par « C’est toujours auprès de Frédéric, mon meilleur ami, que je me confie ».

Autres articles à lire :