Découvrez nos remèdes pour soigner les piqûres de taon. Bientôt, c’est l’été. Et qui dit été, dit forcément sorties à la plage, vêtements légers, temps rayonnant, mais aussi piqûres d’insectes. Eh oui, ces petites bestioles qui ne cherchent qu’à faire une chose : goûter à notre peau.

Le taon fait partie de ces insectes dont la piqûre cause une douleur vraiment vive. Il est donc primordial de connaitre les remèdes que l’on peut trouver en un quart de tour  pour apaiser ces douleurs.

Remèdes naturels pour soigner les piqûres de taon

Gare au taon

Encore appelé mouche à cheval, le taon est un insecte qui aime particulièrement les temps chauds. Détrompez-vous alors si vous pensez que seuls les moustiques vous courent après pendant l’été.

Les taons aussi ne manquent pas à l’appel. Ces insectes sont de grandes mouches de couleur sombre mesurant 1 à 2,5 cm. Elles sont habituées à piquer le bétail, les chevaux, les chiens et se rabattent sur les humains surtout en été. On trouve généralement le taon dans des zones urbaines près des sites remplis d’eau comme un lac par exemple.

Il faut savoir que seul le taon femelle pique vu que les mâles ne disposent pas des pièces buccales adaptées. En quelques minutes, cette bestiole peut vous prendre 200 mg de sang. La raison pour laquelle les piqûres de taon font si mal, c’est qu’au lieu de perforer la peau, la mouche à cheval utilise plutôt ses dents-de-scie pour la couper. Cela fait donc plus mal qu’une simple piqûre de moustique.

Comment distinguer une piqûre de taon ?

Après que vous ayez été piqué(e) par une mouche à cheval, vous ressentirez une douleur intense, votre peau deviendra rouge à l’endroit atteint et vous remarquerez une boursouflure. Généralement, elle disparaît dans les heures qui suivent la piqûre, mais la douleur est tellement intense qu’il n’est pas vraiment possible d’attendre. Dans certains cas même, la piqûre provoque des allergies.

Par contre, la piqûre de guêpe cause une douleur immédiate accompagnée de rougeur et de boursouflure, mais l’intensité diminue au fur et à mesure. Aussi, les piqûres de guêpes sont beaucoup plus fréquentes au printemps.

La morsure d’araignée cause des rougeurs, un gonflement est des démangeaisons au niveau de la peau.

Les piqûres de  morpions quant à elles causent de petites lésions bleues et des démangeaisons.

piqûre de taon

Remèdes naturels contre les piqûres de taon

À présent que vous savez reconnaître une piqûre de mouche à cheval, découvrez comment soulager la douleur grâce à des soins naturels. Pas besoin de courir à la pharmacie, vous trouverez tout ce qu’il vous faut en cuisine.

Appliquer du froid

Vous pouvez diminuer l’intensité de la douleur en appliquant sur la zone atteinte un sac de congélation ou de la glace emballée dans un t-shirt.

Mettre du citron

Coupez votre citron en deux et appliquez le jus d’une tranche sur du coton et appliquez. Si vous êtes allergique au citron, n’essayez surtout pas ce remède.

Le coquelicot

Vous pouvez écraser un coquelicot sur la partie piquée.

Le gel d’aloe vera

Vous n’aurez qu’à couper une feuille d’aloe vera et l’appliquer sur la partie qui vous fait mal.

De l’oignon

Vous pouvez aussi éplucher un oignon, le couper en deux et utiliser l’une des moitiés pour frotter la zone atteinte pendant 10 à 15 minutes. Après, vous n’aurez qu’à nettoyer la partie pour enlever l’odeur de l’oignon.

Le persil

Vous pouvez aussi appliquer un cataplasme de persil.

La pomme de terre

Râpez une pomme de terre puis insérez-la dans une compresse que vous appliquerez sur la blessure.

Le poireau

Frottez la partie ayant subi la piqûre avec un poireau coupé en deux.

Autres remèdes à découvrir :